ATTENTION à la TIQUE


Piqûre de tique : Comment la prévenir ? Et réagir en cas de morsure ?

Se balader en forêt ou en campagne, c’est agréable en toute période de l’année. Vos promenades champêtres ne sont pas pour autant sans risques, et vous pouvez rencontrer une tique qui peut s’accrocher à votre peau, vous transmettant la bactérie Borrelia, responsable de la maladie de Lyme. Pour éviter la morsure de tique, voici 5 habitudes à adopter à chaque sortie dans la nature.
Bien choisir vos vêtements
Les tiques sont présentées toutes l’année, mais c’est essentiellement entre mars et octobre qu’elles sont les plus nombreuses. Elles choisissent finalement un peu les mêmes dates que nous pour se placer sur les herbes hautes, attendant une proie pour s’y accrocher.
Il faut se couvrir correctement les jambes, puisque c’est sur elles que la tique va s’agripper très souvent. La tique va ensuite se déplacer pour trouver une zone tranquille où mordre, et boire votre sang, sans être dérangé. On préfère donc un pantalon et des chaussettes hautes. Un pantalon clair est idéal. Il nous permet de distinguer facilement ces petites bêtes cherchant à atteindre notre peau.
Quand il fait trop chaud
Parfois, les températures vous poussent à porter un t-shirt à manche courte et un short. Vous êtes donc forcément plus exposé à une piqûre de tique. Vous devez alors utiliser un répulsif. Le plus efficace est le DEET, il y a également l’IR 3535, l’icaridine ou encore l’extrait d’eucalyptus ou l’huile essentielle de tea-tree.
Appliquez un répulsif généreusement sur les zones découvertes de votre peau. Même si une tique vous grimpe dessus, elle aura envie de descendre le plus vite possible. Attention cependant, certains produits ne sont pas adaptés aux jeunes enfants ou aux femmes enceintes.
Rester sur les sentiers
Autant que possible, restez sur les sentiers, en dehors des herbes hautes et des broussailles. C’est là que les tiques sont généralement les plus présentes. Pour les enfants qui aiment courir un peu partout, et se cacher dans les herbes plus hautes qu’eux, vérifiez à chaque fois que vous le pouvez qu’une tique n’est pas sur ses vêtements ou sur sa peau.
Lorsque vous vous asseyez pour prendre un petit peu de repos, pour déjeuner ou pour faire une sieste sous un arbre, privilégiez une couverte, un tapis de sol ou une grande nappe pour ne pas être directement en contact avec le sol.
 
 
Une inspection complète au retour
C’est clairement l’état la plus importe. Après une balade dans la nature, on part à la douche, et on inspecte son corps dans les moindres recoins. Les tiques qui ne sont pas accrochées vont tomber toutes seules sous le jet d’eau. Vérifiez correctement sous les aisselles, au niveau des parties génitales, derrière les genoux, au niveau du coup, derrière les oreilles ou même sur votre cuir chevelu. La tique cherchez toujours l’endroit où elle la plus tranquille.
Les vêtements partent directement en machine, et si vous avez un sèche-linge, quelques minutes à haute température viendront à bout des tiques accrochées au tissu.
En cas de morsure
Si vous découvrez que vous êtes déjà mordu, inutile de paniquer. Toutes les tiques ne sont pas porteuses de la maladie de Lyme, et il faut généralement que le petit animal reste en place entre 12 et 24 heures pour que la bactérie soit transmise à l’homme.
Rendez-vous à la pharmacie, pour acheter une pince à tique. N’ajoutez aucun produit pour le retrait de la tique. Cela risque de la stresser et de lui faire régurgiter le sang absorbé, avec la bactérie borellia, directement dans votre corps.
Il faut simplement tirer sur la tête de la tique pour la retirer complètement, puis désinfecter la petite plaie laissée par la morsure. Vous devrez alors surveiller la zone de la morsure pendant quelques jours. Si une forme rouge et circulaire se dessine autour de la morsure, c’est que vous êtes peut-être infecté par la maladie de Lyme. Là encore, ne paniquez pas, rendez vous chez votre médecin qui vous prescrira une traitement antibiotique efficace.
Se balader en forêt ou en campagne, c’est agréable en toute période de l’année. Vos promenades champêtres ne sont pas pour autant sans risques, et vous pouvez rencontrer une tiquequi peut s’accrocher à votre peau, vous transmettant la bactérie Borrelia, responsable de la maladie de Lyme. Pour <a href="https://www.dispositif-sante.com/piqure/tique/">éviter la morsure de tique</a>, voici 5 habitudes à adopter à chaque sortie dans la nature.
Bien choisir vos vêtements
 
Les tiques sont présentent toutes l’année, mais c’est essentiellement entre mars et octobre qu’elles sont les plus nombreuses. Elles choisissent finalement un peu les mêmes dates que nous pour se placer sur les herbes hautes, attendant une proie pour s’y accrocher.
 
Il faut se couvrir correctement les jambes, puisque c’est sur elles que la tique va s’agripper très souvent. La tique va ensuite se déplacer pour trouver une zone tranquille où mordre, et boire votre sang, sans être dérangé. On préfère donc un pantalon et des chaussettes hautes. Un pantalon clair est idéal. Il nous permet de distinguer facilement ces petites bêtes cherchant à atteindre notre peau.
 
 
Quand il fait trop chaud
 
Parfois, les températures vous poussent à porter une t-shirt à manche courte et un short. Vous êtes donc forcément plus exposé à une piqûre de tique. Vous devez alors utiliser un répulsif. Le plus efficace est le DEET, il y a également l’IR 3535, l’icaridine ou encore l’extrait d’eucalyptus ou l’huile essentielle de tea-tree.
 
Appliquez un répulsif généreusement sur les zones découvertes de votre peau. Même si une tique vous grimpe dessus, elle aura envie de descendre le plus vite possible. Attention cependant, certains produits ne sont pas adaptés aux jeunes enfants ou aux femmes’ enceintes.
 
Rester sur les sentiers
 
Autant que possible, restez sur les sentiers, en dehors des herbes hautes et des broussailles. C’est là que les tiques sont généralement les plus présentes. Pour les enfants qui aiment courir un peu partout, et se cacher dans les herbes plus hautes qu’eux, vérifiez à chaque fois que vous le pouvez qu’une tique n’est pas sur ses vêtements ou sur sa peau.
Lorsque vous vous asseyez pour prendre un petit peu de repos, pour déjeuner ou pour faire une sieste sous un arbre, privilégiez une couverte, un tapis de sol ou une grande nappe pour ne pas être directement en contact avec le sol.
 
Une inspection complète au retour
 
C’est clairement l’état la plus importe. Après une balade dans la nature, on part à la douche, et on inspecte son corps dans les moindres recoins. Les tiques qui ne sont pas accrochées vont tomber toutes seules sous le jet d’eau. Vérifiez correctement sous les aisselles, au niveau des parties génitales, derrière les genoux, au niveau du coup, derrière les oreilles ou même sur votre cuir chevelu. La tique cherchez toujours l’endroit où elle la plus tranquille.
Les vêtements partent directement en machine, et si vous avez un sèche-linge, quelques minutes à haute température viendront à bout des tiques accrochées au tissu.
 
En cas de morsure
 
Si vous découvrez que vous êtes déjà mordu, inutile de paniquer. Toutes les tiques ne sont pas porteuse de la maladie de Lyme, et il faut généralement que le petit animal reste en place entre 12 et 24 heures pour que la bactérie soit transmise à l’homme.
Rendez-vous à la pharmacie, pour acheter une pince à tique. N’ajoutez aucun produit pour le retrait de la tique. Cela risque de la stresser et de lui faire régurgiter le sang absorbé, avec la bactérie borellia, directement dans votre corps.
 
Il faut simplement tirer sur la tête de la tique pour la retirer complètement, puis désinfecter la petite plaie laissée par la morsure. Vous devrez alors surveiller la zone de la morsure pendant quelques jours. Si une forme rouge et circulaire se dessine autour de la morsure, c’est que vous êtes peut être infecté par la maladie de Lyme. Là encore, ne paniquez pas, rendez vous chez votre médecin qui vous prescrira une traitement antibiotique efficace.

adresses :

http://www.afleurdepau.com/sensibilisation/grenouilles/grenouilles.htm

Voici des sites que nous conseillons, histoire d'en apprendre plus !

http://www.oiseaux.net/oiseaux/france.html
 

La loi sur l'eau

La loi sur l'eau